Lancement d’un programme d’évaluation

 

Dans le cadre de l’activité du Conseil régional, il appartient à la Commission des Finances d’examiner pour avis, les délibérations présentées en séance plénière et celles appelées lors des Commissions permanentes.

Mais il revient aussi à la Commission des Finances d’assurer les missions qui lui sont attribuées à l’article 5.1 de notre règlement intérieur, en matière d’évaluation des politiques régionales et de réalisation d’études dans son champ de compétence.

Dès mes prises de fonctions de Président de la Commission des Finances, j’ai donc proposé qu’un programme d’évaluation soit élaboré lors de chaque semestre, intégrant des auditions ou des séances de travail sur des sujets spécifiques.

Cette proposition a été adoptée par la Commission des Finances et saluée par l’ensemble des groupes représentés. Pour ce qui concerne le premier semestre 2018, nous avons tout d’abord décidé de concentrer nos travaux sur le suivi de la réforme de l’apprentissage engagée par le Gouvernement.

Mais nous avons également retenu dans nos chantiers, l’évaluation du dispositif « 100.000 stages pour les nouveaux Franciliens ».

Adopté, il y a bientôt deux ans, le rapport 08-16 indiquait qu’« un suivi et une évaluation du dispositif permettront de mesurer le volume de bénéficiaires, d’apprécier la pertinence de leurs suites de parcours, d’analyser les bonnes pratiques, d’apporter les éventuels correctifs tout en veillant à éviter certains écueils (effets d’aubaine, concurrence avec d’autres dispositifs) ».

A la suite d’un amendement de l’exécutif, l’obligation d’un bilan annuel de l’action des 100.000 nouveaux stages par les services régionaux devant le CREFOP était aussi posée dans l’article 6 de la délibération définitive.

Nous avons donc prévu d’organiser plusieurs séances de travail pour évaluer l’efficacité de ce dispositif auprès des acteurs, mesurer ses impacts sur les subventions régionales et proposer éventuellement des modifications pratiques.