Mon parcours

Militant issu du monde associatif, j’ai co-fondé en 2004 l’association RéSo, Réformistes et Solidaires, où j’ai mené divers combats en faveur de la démocratie et de l’égalité des droits, de la Révolution Orange en Ukraine en 2004 à une campagne de soutien aux étudiants tunisiens dissidents du régime de Ben Ali en 2007, en passant par des actions d’appui aux démocrates iraniens en 2009 ou la participation aux manifestations de l’opposition hongroise contre les dérives de Viktor Orbán en 2012.

Militant politique engagé dans l’action collective par refus des inégalités sociales et territoriales, je suis membre du Parti socialiste et siège dans ses instances nationales. Lors du dernier Congrès du Parti socialiste, j’ai soutenu la démarche de rénovation portée par Olivier Faure.

Impliqué depuis plusieurs années dans la vie du 2ème arrondissement de Paris, j’ai été élu en mars 2008 conseiller municipal et exerce depuis mars 2014, le mandat d’adjoint au maire en charge du Budget et de la démocratie locale.

En décembre 2015, je suis devenu conseiller régional d’Ile-de-France, membre du groupe socialiste, écologiste et progressiste. A ce titre, j’ai siégé comme membre du Conseil d’administration du GIP Paris 2024 qui préparait la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et participe au Conseil d’administration de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme.

Au sein de la collectivité francilienne, la présidence de la Commission des Finances est traditionnellement assurée par un membre de l’opposition régionale. J’ai l’honneur d’exercer cette fonction depuis l’automne 2017.

Impliqué professionnellement sur les sujets de résilience des organisations, j’ai récemment publié un essai à la Fondation Jean Jaurès consacré aux enjeux de la révolution numérique.