Evaluation du dispositif 100.000 stages

Evaluation du dispositif 100.000 stages

 

Le 18 février 2016 en séance plénière, le Conseil régional d’Ile-de-France adoptait un rapport-cadre intitulé « La Région s’engage pour l’emploi : 100.000 nouveaux stages pour les jeunes franciliens » visant à favoriser l’accès des jeunes au marché du travail et à lutter contre les inégalités d’accès aux stages.

 

Cette délibération se concentrait sur un principe : chaque bénéficiaire d’une subvention régionale en fonctionnement ou en investissement se devait de recruter au moins un stagiaire, pendant une période de deux mois minimum.

Au Conseil régional d’Ile-de-France, il appartient à la Commission des Finances d’examiner pour avis, les délibérations présentées en séance plénière et celles appelées lors des Commissions permanentes. Mais il lui revient aussi d’assurer les missions qui lui sont attribuées à l’article 5.1 de notre règlement intérieur, en matière d’évaluation des politiques régionales et de réalisation d’études dans son champ de compétence.

C’est dans cet esprit que j’ai fait adopté le 19 janvier 2018, comme Président de la Commission des Finances,  un programme de travail débutant par une évaluation du dispositif « 100.000 nouveaux stages pour les jeunes franciliens ».

Nourrie par les documents transmis par l’administration régionale qui ont été débattus lors de deux réunions de travail (9 mars et 6 avril 2018) comprenant des auditions des bénéficiaires, cette évaluation s’est concentrée sur l’établissement d’un premier bilan et la formulation de préconisations pratiques.

A l’issue de ses travaux, la Commission des Finances a pris acte du rapport que je lui est présenté. Dans cet avis, était formulé le vœu que les dispositions relatives à l’application de la délibération « La Région s’engage pour l’emploi : 100.000 nouveaux stages pour les jeunes franciliens » fasse l’objet de modifications qui s’appuient sur les préconisations suivantes:

 

  • S’assurer de l’obligation pour toutes les structures de publier les stages sur la Plateforme des Aides Régionales : Tous les stages devraient être centralisés sur un site unique afin que l’ambition initiale du dispositif qui est celle de donner accès à un stage à chaque francilien puisse être respectée (Art. 4 Délibération CR 08-16 « La Région met en ligne sur son site Internet toutes les propositions de stages offertes par ses partenaires »).

 

  • Renforcer le suivi par les services de la gestion de l’offre de stages sur le site de la RIF afin de vérifier la publication des stages, de bénéficier d’une vision complète et d’une capacité à pouvoir évaluer les profils des stagiaires, connaitre la durée réelle des stages comme le type des annonces non pourvues.

 

  • Produire une cartographie de localisation des stages sur le territoire francilien et une étude agrégeant des données détaillées afin que les élus puissent évaluer la qualité et la valeur ajoutée des stages sur le parcours professionnel, le suivi et encadrement des stagiaires. Il s’agit d’un élément indispensable à une évaluation qualitative de ce dispositif.

 

  • Pour les petites structures qui sont dans l’incapacité de recruter des stagiaires : revoir le principe de demande de dérogation systématique et obligeant à un vote en Commission Permanente.

 

  • Appliquer l’obligation de recrutement de stagiaires dans le cadre des marchés publics de la Région. Ceux-ci ne représentent que 3% des stages actuellement générés contre 95% qui sont issus des bénéficiaires des aides et des subventions régionales.