Pourquoi nous voulons agir pour la Renaissance du Parti socialiste

Pourquoi nous voulons agir pour la Renaissance du Parti socialiste

« Pourquoi nous voulons agir pour la Renaissance du Parti socialiste »

 

Jeunes élu-e-s, nous sommes en responsabilité ou dans l’opposition dans de nombreuses collectivités locales. Nous voulons rester fiers d’être socialistes.

 

Des quatre coins du territoire, nous partageons une conviction commune : notre engagement local est animé par un socle de valeurs qui n’a jamais perdu de sa modernité. Plus que jamais, nos concitoyen-ne-s ont besoin de justice sociale, de progrès et d’égalité pour améliorer leurs conditions de vie.

 

Au quotidien et au côté de nos partenaires comme du tissu associatif, nous nous battons pour répondre à la crise du mal-logement qui pèse dans nos communes, pour enrayer la désertification des services publics et les difficultés d’accès aux soins qui creusent les inégalités dans nos départements, pour garantir un environnement plus sain et des possibilités de formation et d’emplois plus fortes dans nos régions.

 

Au plus près du terrain, nous sommes les témoins de ce qu’apporte encore notre camp à celles et ceux qui souffrent ou ne sont pas suffisamment armés pour survivre aux grandes transformations. Le socialisme ne peut être remplacé par les visions du monde qui prétendent lui succéder. Ni le libéralisme autoritaire, ni le populisme protestataire ni le nationalisme identitaire ne constituent de substitut aux objectifs et réponses qui restent les nôtres dans l’exercice de notre mandat.

 

Si nous restons socialistes, nous avons besoin d’un parti fort et rénové pour pouvoir agir au plus près du terrain. Voilà l’enjeu, pour nous, du prochain Congrès d’Aubervilliers.

 

Nos actions locales doivent trouver un écho dans les réponses portées par ceux qui nous représentent. Bien souvent, c’est par le terrain qu’émergent les solutions concrètes qui concilient la force de nos convictions et le pragmatisme de leurs réalisations.

 

Nous faisons nôtre l’idée d’un parti « plate-forme » qui valorise les expériences de proximité pour nourrir nos réflexions collectives. Tout comme nous soutenons la constitution d’un Conseil des Territoires qui associera directement les élu-e-s aux travaux de la direction et à la refondation du Parti. Le Parti socialiste doit se refonder en s’appuyant sur celles et ceux qui le font vivre au quotidien. Il doit être tourné vers l’expérimentation locale, capter la créativité, valoriser les initiatives et les engagements humains. La décentralisation ne doit pas seulement constituer un principe de la gauche dans l’exercice du pouvoir mais aussi une pratique collective dans le fonctionnement même de notre formation politique.

 

Sur le chemin qu’il nous faut parcourir pour la renaissance du Parti socialiste, nous entendons prendre notre pleine part. Dans notre capacité à relayer sur les terrains, comme dans nos combats, les chantiers qu’il nous faudra mener ensemble, bien sûr. Mais aussi dans les exigences de rénovation qui nous incombent collectivement pour retrouver la confiance des Français, l’intérêt de nos sympathisants et lever les doutes qui, aujourd’hui encore, habitent nombre des militants. Nous soutenons toutes les initiatives de rénovation et de renouvellement de nos cadres et élu-e-s car elles sont indispensables à notre renouveau.

 

Dès lors, nous voterons le jeudi 15 mars pour la motion « Socialistes, le chemin de la renaissance » et soutiendrons son premier signataire, Olivier Faure, lors du vote du jeudi 29 mars 2018. Nous appelons nos camarades à exprimer le même vote et prenons l’engagement solennel de participer, dans toutes ses dimensions, à la renaissance du Parti socialiste.

 

  • Premier-e-s signataires :

Frédérique Colas, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche Comté (36 ans),

Maxime des Gayets, conseiller régional d’Ile-de-France (39 ans),

Mélanie Thomin, conseillère municipale de Quimper (33 ans)

Pierre Jouvet, président de la communauté de communes Porte DrômArdèche (31 ans)

 

 

 

 

  • Et :

Caroline ADOMO, Adjointe au Maire (Champigny sur Marne); Damien ALLOUCH, Conseiller départemental (Essonne); Anna AUBOIS, Conseillère régionale (Auvergne Rhône-Alpes); Damien BALDY, Conseiller départemental (Puy-de-Dôme); Nadège AZZAZ, Conseillère régionale (Ile-de-France); Laurent BÉGON, Adjoint au Maire (Vic-le-Comte); Sandrine BAYLAC, Conseillère départementale et Adjointe au Maire (Berat); François BLANCHARD, Adjoint au Maire (Poitiers); Tiphaine BETTEMBOURG, Conseillère municipale et conseillère communautaire (Kaysersberg Vignoble); Willy BOURGEOIS, Conseiller régional délégué (Bourgogne-Franche-Comté); Céline BEZOUI, Conseillère municipale (Bourges); Matthieu BRASSE, Conseiller municipal (Le Havre); Marianne BIRCK, Conseillère municipale (Nancy); Jérôme BREZILLON, Conseiller municipal et conseiller communautaire (Corbeil-Essonnes); Stéphanie CALAS, Conseillère municipale (Gragnague); Mathieu CAHN, Adjoint au Maire et Conseiller départemental (Strasbourg); Emilie CASTANIÉ, Adjoint au Maire (Bassillac et Auberoche); François-Marie CAILLEAU, Conseiller municipal (Daoulas); Caroline CATHALA, Conseillère départementale (Aude); Rémi CARDON, Conseiller municipal (Camon); Anne Gaëlle COURTY AHMED, Conseillère municipale (La Garenne-Colombes); Gauthier CARON THIBAULT, Premier Adjoint au Maire (Paris 3e); Sonia DAHOU, Conseillère communautaire (Les Ulis); Axel CAUSIN, Conseiller municipal et communautaire (Chaumont); Nathalie DE OLIVEIRA, Adjointe au Maire (Metz); Bertrand CAVALERIE, Conseiller départemental et Adjoint au Maire de Capdenac-Gare (Aveyron); Aurore DENIZOT, Conseillère municipale (Yzeure); Emmanuel COBLENCE, Conseiller d’arrondissement (Paris 13e); Cécile DREURE, Adjointe au Maire et Conseillère communautaire (Dompierre sur Yon); Romain COLAS, Maire (Boussy-Saint-Antoine); Lamia EL AARAJE, Adjointe à la Maire et Présidente du groupe socialiste (Paris 20e); Ludovic COULOMBEL, Conseiller départemental (Ille-et-Vilaine); Camille GANGLOFF, Adjointe au Maire (Strasbourg); Thibault DELAHAYE, Conseiller municipal (Malakoff ); Emmanuelle GAZEL, Vice-présidente (Région Occitanie); Victor DENOUVION, Conseiller départemental (Haute-Garonne); Céline GIRARD, Adjointe au Maire (Saint-Nazaire); Maxime DES GAYETS, Conseiller régional (Ile-de-France); Cécilia GONDARD, Présidente de la Commission des finances à l’Assemblée des Français de l’Etranger (Bruxelles et Benelux); Antoine DESFORGES, Conseiller départemental et 1er Adjoint au Maire de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme); Karine GUILLEMOT, Conseillère départementale (Drôme); GUILLAUME DEVAUX, Conseiller municipal et communautaire (Yzeure); FREDERIQUE HACHMI, Conseillère municipale déléguée (Créteil); Alessandro DI SOMMA, Conseiller municipal (Martignas sur Jalle); Maï HAEFFELIN, Conseillère régionale (Pays de la Loire); Smaïl DJEBARA, Conseiller départemental (Seine-et-Marne); Laetitia HIVERT, Conseillère municipale (Bezons); Eddy DORLÉANS, Conseiller municipal (Balaruc les Bains ); Cathy HOAREAU, Adjointe au Maire (Auterive); Oumarou DOUCOURE, Conseiller municipal (La Courneuve); Cécile JONATHAN, Conseillère municipale et conseillère métropolitaine (Tours); Adrian DUGUET, Conseiller municipal (La Crèche); Gaëlique JOS, Conseillère municipale (St-Michel-de-Bannières); Mathieu DURQUETY, Conseiller municipal (La Roche sur Yon); Virginie JOUVE, Conseillère déléguée (Blanquefort); Alexis FRADETAL, Conseiller municipal (Argenton-sur-Creuse); Nadia LAKEHAL, Adjointe au Maire (Vaulx-en-Velin); Ludovic GERAUDIE, 1er Adjoint au Maire (Le Palais sur Vienne ); Stéphanie LE MEUR, Adjointe au Maire (Moissy Cramayel); Vincent GIBERT, Conseiller départemental (Haute-Garonne); Annaïg LE MOËL RAFLIK, Conseillère municipale (Lanester); François GILET, Adjoint au Maire (Dompierre-sur-Yon); Catherine LIME, Conseillère régionale (Ile-de-France); Emmanuel GREGOIRE, Adjoint à la Maire (Paris); Sandrine MARTIN, Conseillère départementale (Vienne ); Florent GUITTON, Adjoint au Maire (Aubiere); Sarah MASSON, Conseillère municipale (Frontignan); Tom HELIES, Conseiller municipal (Le Relecq-Kerhuon); Sophie MAZERON, Conseillère municipale (Manzat); Stéphane IBARRA, Conseiller régional et départemental (Vendée); Nessrine MENHAOUARA, Conseillère départementale (Val d’Oise); Pierre JOUVET, Président de CC et Conseiller départemental (Saint-Vallier); Aurélie MONFILS, Conseillère municipale (Ris-Orangis); Laurent LAFAYE, Vice-président du Conseil départemental (Haute-Vienne); Isabelle MONTANARI, Vice-présidente de la Métropole et Conseillère municipale (Brest); Maxime LAFFAILLE, Conseiller municipal (Lourdes); Juliette NEVERS, Conseillère départementale (Dordogne); Quentin LAGARDE, Adjoint au Maire (Valleroy ); Jessica NICOLAU, Conseillère municipale (Neuves-Maisons); Jérôme LAROCHE, Conseiller municipal délégué (Lure); Audrey NORMAND, Vice-présidente du Conseil départemental et Adjointe à Pulligny (Meurthe-et-Moselle ); Alexandre LAURENT, Conseiller municipal (Montigny-lès-Metz); Fatima OGBI, Conseillère municipale (Grigny); Anthony LEROY, 1er Adjoint au Maire et Conseiller communautaire (Bromont-Lamothe); Nathalie PERRET, Conseillère municipale (Villeurbanne); Guillaume LOUIS, Conseiller municipal (Pabu); Fanny PIDOUX, Conseillère régionale déléguée (Centre Val de Loire); Bertrand MASSON, Conseiller régional et Conseiller municipal de Nancy (Grand Est); Nathalie PIGAMO, Conseillère métropolitaine (Marseille); Guillaume MATHELIER, Maire (Ambilly); Sarah PROUST, Adjointe au Maire (Paris 18e); Jean-Baptiste MATHIEU, Conseiller municipal délégué et Conseiller eurométropolitain délégué (Strasbourg); Sophie RADREAU, Conseillère municipale (Bavans); Yohann NEDELEC, Maire (Le Relecq-Kerhuon); Rafika REZGUI, Conseillère départementale (Essonne); Maxime NEGREMONT, Conseiller délégué (Isle); Juliette SABATIER, Conseillère d’arrondissement déléguée (Paris 13e); Pascal PARROTTA, Conseiller municipal (Trieux); Zaïnaba SAID ANZUM, Conseillère départementale (Seine Saint Denis); Matthieu PASQUIO, Conseiller municipal (Palaiseau); Baya SAKER, Conseillère municipale (Portet-sur-Garonne); Baptiste PAVOT, Conseiller municipal délégué (Malzéville); Roseline SARKISSIAN, Conseillère régionale (Seine-et-Marne); Benoît PAYAN, Président du Groupe Socialiste, Conseiller municipal et Conseiller départemental (Marseille); Eléonore SLAMA, Adjointe à la Maire (Paris 12e); Laurent PERON, Adjoint au Maire (Le Relecq-Kerhuon); Fatoumata SOW, Conseillère municipale (Colombes); Maxime PICARD, Conseiller régional (Bretagne); Mélanie THOMIN, Conseillère municipale (Quimper); Franck PICHOT, Vice-président du Conseil départemental (Ille-et-Vilaine); Emilie TRIGO, Adjointe au Maire et conseillère territoriale (Bagnolet); Jérémy PIERRE-NADAL, Conseiller municipal (Boulazac-Isle-Manoire ); Caroline VAUCHERE, Adjointe au Maire (Colomiers); Jérémy PINTO, Vice-Présidente communautaire et Adjoint au Maire (Le Creusot ); Benoît POMMIER, Conseiller municipal (Rennes); Éric QUENARD, Conseiller municipal (Reims); Rémi RAMOND, Conseiller municipal (Carbonne); Fabrice ROUSSEL, Maire (Chapelle sur Erdre); Benoit SECRESTAT, Maire (Proissans); Karamoko SISSOKO, Conseiller municipal et vice-président de l’EPT (Bagnolet); Benoît SOHIER, Maire (Saint-Domineuc); Thierry SOTHER, Conseiller municipal et Conseiller communautaire (Mulhouse); Olivier TARAVELLA, Conseiller municipal et Président du groupe socialiste (Bagnolet); Albain TCHIGNOUMBA, Conseiller départemental (Marne); Vincent TISON, Conseiller municipal (Joué-Lès-Tours); Etienne TRAISNEL, Adjoint au Maire (Paris 13e); Timour VEYRI, Conseiller municipal, Président du groupe d’opposition municipale et Conseiller régional (Evreux ); Damien VIALLON, Conseiller municipal (Yzeure); Sébastien VIEU, Conseil municipal (Valras-plage); Yann VIVAT, Maire (Rompon); Sébastien VINCINI, Président du groupe socialiste au département, Conseiller départemental et Conseiller municipal de Cintegabelle ; Clement VOLDOIRE, Conseiller municipal (Chamalieres)…