Une région mobilisée contre les féminicides

À l’initiative du groupe Ensemble, l’Île-de-France, le Conseil régional d’Île-de-France doit se prononcer aujourd’hui sur la lutte contre les féminicides.

121 femmes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou ex-partenaire de vie en 2018 en France, dont 17 femmes en Île-de-France. 105 femmes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou ex-partenaire de vie en France depuis le 1er janvier à la date du 17 septembre 2019.

Dans la grande majorité de ces cas, ces meurtres commis avec arme ont pour mobile une dispute ou la non-acceptation de la séparation et dans 45% d’entre-eux, la victime a déjà subi des violences de son partenaire ou ex-partenaire de vie.

Contre les violences faites aux femmes et les féminicides, la Région Île-de-France agit et doit agir plus, notamment dans la perspective du Grenelle initié par le gouvernement, dont les conclusions sont attendues le 25 novembre prochain.

Pour cette raison, le groupe Ensemble, l’Île-de-France propose un voeu qui sera débattu ce jour, afin que le Conseil Régional d’Île-de-France, mobilise l’ensemble de ses moyens d’action, pour accompagner l’État et les associations dans la lutte contre les féminicides. 

Face à ce défi majeur, le Conseil régional doit être la première collectivité de France engagée dans cette lutte contre les féminicides.